Blog-notes

Barboter dans ce que l’on ignore au moyen de ce que l’on sait, c’est divin!
(L’Idée Fixe, Paul Valéry)

Tant d’Astres

poème & illustration de Patrick Crispini

Tant d’astres
ont précédé ma route
Mais l’empreinte de mes pas
portés vers l’inconnu du monde
la houle de la mer
le sable indifférent
le doute la parole
les certitudes crues
le risque inapaisé d’autrui
des gouffres de moi-même
le silence nu des sphères
seule me dénoue et me hisse
un instant suspendue
à l’échelle d’une étoile
et m’ayant pressé d’être
me disperse inconnu
dans la rosée
du jour

© Patrick Crispini : Tant d’astres, extrait de Aurora
© Illustration: Patrick Crispini, in Air et mer (2000)